Régulation du travail collectif sur des navires militaires


Régulation du travail collectif sur des navires militaires

photo-sous-marinDCNS est un leader mondial dans la conception et la construction des Navires Armés que ce soit pour la marine française ou pour les marines étrangères.

Les plans d’armement définissent en fonction des situations opérationnelles du navire, l’organisation de travail et les rôles opérateurs. Lors de la définition des plans d’armement, toutes les situations et les cas ne peuvent pas être traités. L’analyse des organisations de travail met en évidence leur nécessaire variabilité pour s’adapter aux différentes situations.

L’exploitation des systèmes peut varier en fonction des différents modes de régulation dans le collectif de travail, qu’il soit collaboratif ou coopératif. La conception des systèmes doit donc être suffisamment flexible, adaptative et adaptée au fonctionnement du collectif de travail pour respecter les régulations du collectif.

Dans ce contexte, DCNS a pour ambition d’analyser les différents modes de régulation d’un collectif de travail (avec des tâches coopératives et d’autres collaboratives) afin de déterminer des recommandations pour la conception des systèmes qui intègrent cette dimension.

DCNS souhaite analyser les régulations des collectifs de travail en fonction des facteurs suivants (individuellement et en interaction):

(1) La charge de travail individuelle et/ou collective générée par le contexte ;

(2) Les relations collectives entre les membres d’une même équipe de travail

(3) L’analyse de l’activité par rapport à sa complexité humaine et environnementale.

L’analyse de ces régulations doit permettre de  tirer des recommandations pour la conception des systèmes, notamment sur :

  • L’allocation des tâches entre l’homme et la machine et le niveau de flexibilité nécessaire ;
  • Les IHM : présentation et structuration des informations et des dialogues ;
  • Les aides aux opérateurs : notamment au niveau des aides à la prise de décision en intégrant les niveaux de prise de risque.