Charge de travail et performances de jeunes conducteurs


Charge de travail et performances de jeunes conducteurs

Deux études ont été réalisées sur le simulateur de conduite à base fixe de l’IFSTTAR de Salon-de-Provence.simulateur de conduite automobile

  • La première étude consistait à tester les effets de la complexité des situations de conduite et de l’expérience sur les niveaux subjectifs de charge de travail, tension et vigilance, ainsi que sur les performances objectives de conduite. De jeunes conducteurs (18 à 30 ans) étaient répartis en quatre groupes en fonction de leur expérience : des novices ayant le permis depuis moins de 2 mois avec un apprentissage traditionnel, ou un apprentissage anticipé de la conduite, des conducteurs arrivant à la fin des 3 ans du permis probatoire, et des plus expérimentés avec le permis depuis un minimum de 5 ans.

 

  • La deuxième étude comparait les données subjectives à des données objectives. Les niveaux subjectifs de charge de travail, de tension et de vigilance étaient respectivement comparés à des indicateurs physiologiques mesurés par l’Electrocardiogramme (ECG), la réponse électrodermale et l’Electroencéphalogram (EEG).

 

Ces études permettront de mieux cibler les programmes de formation à la conduite et d’envisager des actions de prévention en fonction des résultats obtenus.